Dans l’industrie, les chaufferies bois sont à la peine

IMG_9520 suezL’érosion du prix des énergies fossiles ne pousse pas les industriels à chercher des alternatives. Le niveau d’aide apporté par l’Ademe, le manque de candidats à ses appels à projets, la satisfaction de ceux qui exploitent des installations et les évolutions fiscales devraient pourtant inciter à donner sa chance au bois.

la suite…

Qui pour piloter la ville intelligente ?

Si l’on peut à ce jour les compter sur les doigts de la main, certaines collectivités n’hésitent plus à nommer des gestionnaires ou des directeurs de smart city. Objectifs : proposer de nouveaux services aux citoyens, systématiser le recours aux objets connectés, mutualiser les données disponibles pour rationaliser les politiques publiques.

Dernier épisode de la série d’été sur les métiers de l’énergie.

L’industrie se dote de responsables énergétiques

Explosion de la facture de gaz ou d’électricité pour les uns, volonté d’être certifié ISO 50 001 ou de valoriser les résultats d’un audit obligatoire pour les autres, les raisons les plus diverses poussent un à un les industriels à rationaliser leur dépense énergétique. Et l’expérience montre que le meilleur moyen d’y arriver est de confier cette tâche à un collaborateur… (Série d’été 6/7).

Éolien offshore, des métiers qui se transforment

éoli1C’est l’une des promesses des porteurs de projets. Dans les régions de Saint-Nazaire, Fécamp et autre Courseulles-sur-Mer où sont attendues les premières turbines offshore, les emplois seront au rendez-vous. Les pourvoir ne sera pas une mince affaire si l’on en croit une étude du Centre…

Quand les professionnels de la finance se frottent à l’énergie

EPEX SPOTDifficile d’imaginer un banquier ailleurs que derrière une colonne de chiffres, un assureur ailleurs qu’à son bureau. L’image est évidemment réductrice. Au-delà des temps d’amortissement et des excédents bruts d’exploitation, le financier doit connaître les projets sur lesquels il mise et le monde de l’énergie ne fait pas exception.

Données : les énergéticiens se réorganisent

Big data, analytics, smartgrid… Les anglicismes affluent dans le secteur de l’énergie. Un phénomène qui n’est pas sans lien avec son ouverture croissante à un monde du numérique qui en a toujours fait grand usage.

Démantèlement nucléaire : des métiers pleins d’avenir

Fermeture de Fessenheim ou non, évolution du mix électrique français ou non, les perspectives sont bonnes dans la filière du démantèlement. Outre les installations militaires et de recherche, une dizaine de réacteurs « historiques » sont en cours de démantèlement.